11 octobre 2016

♡ Alors, fille ou garçon ?


Je crois qu’on ne m’aura jamais autant posé la question ces derniers jours.

Juillet 2016

Ca fait à peine quelques jours que nous avons appris la nouvelle : j’attends notre deuxième enfant. Le Chéri rêve d’une autre petite fille (oui, il souhaite un harem de nanas à la maison – d’après lui, c’est surtout parce que les filles seraient plus calmes que les garçons. D’après lui…). Moi personnellement, ça m’est franchement égal. J’aurais voulu au moins une fille. J’ai eu la chance d’avoir Maë. C’est évident que pour le côté pratique de pouvoir tout réutiliser, une deuxième poupette serait la bienvenue. Mais l’idée de « changer » et découvrir la maternité sous un angle différent grâce à un petit homme m’attire tout autant.

-

Août 2016

Celles qui se souviennent savent que Maë n’était pas un bébé « prévu ». Je ne l’ai dit que bien plus tard, avec du recul, mais lorsque j’ai appris cette grossesse en septembre 2013, je n’ai pas été folle de joie parce que ma vie à ce moment-là ne laissait pas de place à un bouleversement aussi extrême. Il m’a fallu connaître le sexe, choisir un prénom et sentir ses premiers coups pour réellement accepter ce bébé, mon bébé.

Bébé #2, quant à lui, est venu s’installer 15 jours après que le Chéri et moi ayons décidé de nous laisser la chance de revivre cette expérience. Nous étions donc tout à fait prêts mentalement à accueillir cette belle nouvelle.

Je suis enceinte de deux mois seulement, j’aime déjà ce nouveau petit être plus que tout. Le sentiment que j’ai cette fois-ci est totalement différent de ma première grossesse. 

Nous en avons discuté avec le Chéri : cette grossesse sera certainement la dernière. D’un coup, je réalise que je dois savourer ces prochains mois comme jamais. Et puis me vient le déclic, celui que je n’aurais, Ôh grand jamais, pu avoir pour Maë. Et si nous gardions la surprise pour le sexe ?

Au final, ce bébé on l’aime, nous sommes déjà gâtés comme jamais par Maë. Notre famille sera quoi qu’on ait « complète », que ce soit une deuxième fille ou un garçon. Moi, la nana la plus maniaque et organisée du monde, je suis prête à accepter que tout ne sera pas « parfait » à l’arrivée de ce bébé parce que je n’aurais pas prévu la gigoteuse vieux rose ou la sucette moustache. Je me surprends moi-même, mais OUI, nous allons garder la surprise.

-

Septembre 2016

Je suis enceinte de trois mois, nos amis proches et notre famille sont au courant du « projet » que nous avons. Et vous savez quoi ? Je me rends compte qu’en plus de garder la surprise pour nous, les parents, tout notre entourage en bénéficiera également le Jour J.

J’ai sincèrement adoré que mes quelques copines ayant vécu ceci m’annoncent le jour de l’accouchement qu’une petite fleur ou une petite courgette est venu les rejoindre. En plus de découvrir le sexe, nous découvrons le prénom, deux surprises pour le prix d’une !

-

Octobre 2016

Je débute mon quatrième mois de grossesse. Lors de ma dernière visite chez mon gynécologue, il me dit qu’à ce stade, il pourrait être capable de me donner une bonne estimation du sexe. Je lui explique notre choix de vouloir garder la surprise. Je réalise au moment où je prononce cette phrase que je suis sûre de moi et que je ne cèderai pas. Parce qu’il faut l’avouer, c’est toujours tentant de poser la question fatidique : « alors, c’est une fille ou un garçon ? ». 

Mais peu importe la réponse.
Nous, on l’aime plus que tout, ce petit poussin…

(Rendez-vous fin mars 2017.)



4 commentaires:

  1. Hé bien je ne m'attendais pas à cela en lisant ton article ! Quelle bonne idée mais surtout quelle "courage", je ne tiendrai pas hihi
    En tout cas ça vous fera une magnifique surprise quoi qu'il arrive ! Gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Quand j'ai demandé le sexe à ma première grossesse (ma fille a 5 ans) & à mon fils également j'avais le même gynécologue il m'a répondu: pourquoi vous voulez savoir, la couleur du papier peint est ci importante ? Tant que le bébé va bien peu importe ce que c'est ... J'avoue que sur le coup j'étais un peu sur le c** mais c'est un médecin de l'ancienne génération il a mis au monde mon conjoint qui va prendre 30 ans. Tiens bon pour ne pas savoir surtout que parfois sans le vouloir en regardant lechô tu peux le voir. Des bisous ma belle

    RépondreSupprimer
  3. Comme promis je me suis mise au rattrapage de lecture!! Et Comme c'est joli de te lire!! BB2 c'est pas pour tout de suite ici, mais j'aimerai tellement que ce soit un petit mec que je sais pas si j'arriverai à ne pas demander au moment venu!! Bisous bisous , Selo

    RépondreSupprimer
  4. Pour bébé 1, on a préféré connaitre le sexe à l'avance mais je pense que pour bébé 2 on gardera la surprise. C'est une idée à laquelle je pense depuis un moment

    RépondreSupprimer