1 mars 2017

♡ Baby update : 8ème mois de grossesse

Fin du 8ème mois de grossesse

Avant-dernier baby update, vous y croyez ? Moi j'ai du mal à réaliser que le décompte est lancé : dans un peu moins d'un mois et bébé sera parmi nous. Voici ce qu'il s'est passé durant ce 8ème mois de grossesse.

Symptôme(s) : chose que je n'avais pas connu pour Maë : les insomnies. Malgré la fatigue qui est bien présente, il ne m'a pas été rare ce mois-ci de ne pas réussir à m'endormir avant minuit/1h du matin et d'être complètement réveillée dès 5h du matin. Et bien souvent, il me fallait plus d'une heure pour me rendormir. Sachant que même en étant en arrêt, je dois me lever pour Maë, autant dire que l'accumulation de fatigue est inévitable à ce rythme. Espérons que ce dernier mois soit un peu plus reposant, histoire de recharger les batteries avant l'arrivée de mon petit poussin.

Prise de poids : +12,5kg depuis le début de ma grossesse. Il me reste un peu plus de 3 semaines avant ma date prévue d'accouchement, donc je pense terminer à +13/14kg, comme pour ma première grossesse. 

Bébé : à la fin de ce 8ème mois de grossesse, bébé fait à peu près la taille d'un gros melon ou d'une petite pastèque, à vous de choisir. Dans les deux cas, cela se ressent clairement ! Les coups sont toujours plus forts et francs, je peux parfaitement deviner quelle partie du corps laisse apparaître des petites bosses sur la paroi de mon ventre. Mon petit coeur à le hoquet plusieurs fois par jour, souvent pendant une bonne dizaine de minutes. Lors de mon dernier rendez-vous chez le gygy, il a estimé son poids de naissance proche de celui de Maë, soit environ 3kg. 

Alimentation : plus.de.place. J'ai faim, j'aimerais pouvoir finir mon plat au restaurant, mais im-po-ssible ! Bébé compresse tout ce qui est possible de compresser à l'intérieur. A tel point que j'ai parfois des remontées acides le soir dont je me serai bien passée. 

Sommeil : comme je l'ai expliqué plus haut, un peu de mal à dormir en ce moment. En plus, ce gros bidon est encombrant et lourd à déplacer de droite à gauche et de gauche à droite. Heureusement, je peux compter sur le soutien sans faille de mon amour de coussin d'allaitement qui me soulage grandement. 

Préparatifs : je crois qu'on est tout bon, paré au décollage si bébé se présente dès maintenant. J'ai forcément toujours envie de craquer sur un petit article déco pour la chambre ou une jolie brassière crème lorsque je fais du lèche-vitrine, mais les indispensables sont prêts. 

Ce qui me manque : faire du shopping pour MOI ! Je suis à un stade de grossesse bien trop avancé pour acheter des vêtements de maternité, ça ne vaut plus la peine. Et je suis bien trop enceinte pour essayer des vêtements "normaux". Vivement que je puisse à nouveau me faire plaisir, parce que je vous avoue que la tentation est grande maintenant que les boutiques sortent leur collection printemps/été les unes après les autres...

Je me réjouis de : découvrir comment se mettra en route le travail et comment se déroulera l'accouchement. Vais-je perdre les eaux spontanément ? La nuit, dans mon lit ? La journée, en plein centre commercial ? Aurais-je le bonheur de connaître à nouveau un accouchement par voie basse ? Avant ou après terme ? Je reconnais bien ce sentiment de "fin de grossesse", quand on commence à s'impatienter et ne plus avoir peur du jour J. 

Bla-bla : un 8ème mois plein de rebondissements, où j'ai bien cru accoucher à 33sa. Pour celles qui me suivent sur mon compte Instagram, vous vous souvenez peut-être qu'après avoir été contaminée par la gastro de ma fille, j'ai dû passer une nuit aux urgences de la maternité pour des contractions douloureuses et rapprochées ainsi qu'un col raccourci. Heureusement, plus de peur que de mal, je suis heureuse et soulagée de voir qu'au moment où je vous écris, bébé est toujours au chaud dans mon ventre. 

Tu peux y rester autant que tu veux mon coeur, prend ton temps...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire